BLOGUE

Sexualité et grossesse: 4 réponses à vos questions

Grande nouvelle: vous êtes enceinte! Ce moment magique est souvent synonyme de joie, mais également de craintes et de questionnements. Comment allez-vous vivre cette grossesse? Quelles répercussions sur votre corps, votre couple et votre sexualité? Toutes ces préoccupations sont normales et peuvent être partagées par les deux partenaires. Voici donc quelques unes de mes réponses concernant la sexualité pendant la grossesse.

 

Les relations sexuelles sont sans risque pour le bébé

Lorsque la grossesse se déroule normalement, il n’y a aucun risque pour le bébé si vous continuez à avoir des relations sexuelles. La poursuite d’une sexualité active n’est pas responsable des fausses couches ou des autres difficultés liées à la grossesse. De plus, le bébé est bien protégé par le placenta, alors il n’y a aucun risque de le toucher ou de le déranger pendant vos ébats.

Toutefois, si la grossesse est à risque, il se peut que votre médecin vous recommande de vous abstenir de pratiquer la pénétration ou même de toutes formes de stimulations génitales. Par contre, cela ne vous empêche pas de continuer à avoir des moments d’intimité.

 

Le désir sexuel peut changer tout au long de la grossesse 

Il arrive fréquemment que les femmes enceintes remarquent un changement au niveau de leur désir sexuel. Plusieurs éléments sont à prendre en considération: le regard que vous posez sur votre corps qui change, sur votre rôle de maman à venir et votre rôle d’amante, d’amoureuse actuelle. Toutes ces modifications peuvent influencer la perception de vous-même et donc de votre désir sexuel. Cette variation est tout à fait normale et elle fluctue souvent selon les trimestres.

 

Premier trimestre

Ces premiers mois de grossesse viennent généralement avec plusieurs symptômes physiques qui peuvent être envahissants (fatigue, nausées, gonflements, etc.). Durant cette période, il est fréquent que vous remarquiez une baisse de votre désir sexuel, car votre énergie est centrée sur la gestion de votre état de santé.

 

Deuxième trimestre

Pour plusieurs femmes, cette période de la grossesse est la plus appréciée, puisque la plupart des symptômes du premier trimestre se sont estompés. Également, les hormones sont plus élevées et l’afflux sanguin peut se faire ressentir davantage au niveau des organes génitaux suscitant ainsi des sensations plus marquées pouvant stimuler le désir sexuel. Par contre, cela n’est pas le cas pour toutes les femmes, donc il est important de ne pas se culpabiliser si votre libido est moins au rendez-vous.

 

Troisième trimestre

En fin de grossesse, il est fréquent de voir réapparaître certains symptômes, en plus du ventre qui s’arrondit de plus en plus. Ces changements peuvent provoquer de nouveau une baisse du désir sexuel.

 

Tout au long de ces 9 mois, il se peut que votre besoin de tendresse et d’affection, l’envie d’être près de votre partenaire et de vous sentir comprise dans ces changements soient plus élevés que votre désir sexuel. Il est donc primordial de rester attentive à vos besoins, tant au niveau physique, affectif, émotionnel que sexuel et de prendre le temps d’en discuter avec votre partenaire.

 

Le désir sexuel de votre conjoint.e

Effectivement, il est possible que votre partenaire ressente également les effets de votre grossesse sur son désir sexuel. Pour certains, voir le corps de sa partenaire changer peut être déstabilisant et créer une difficulté à érotiser ce nouveau corps. Pour d’autres, l’effet peut être l’inverse et les courbes deviennent source de désir.

Particulièrement chez les hommes, il arrive parfois que le nouveau rôle qui s’ajoute chez sa partenaire, passer d’amante à mère, soit plus difficile à unifier. L’intégration de cette nouvelle perception pourra demander du temps et quelques ajustements.

 

Comment adapter votre vie sexuelle à tous ces changements?

Il est tout à fait possible de continuer à entretenir une intimité satisfaisante au sein du couple, que ce soit en revisitant des touchers érotiques génitaux et non génitaux, en modifiant les positions lors de la pénétration pour plus de confort, en adaptant le rythme de la relation sexuelle ou en mettant l’accent davantage sur la tendresse et l’affection par des baisers, des caresses ou des câlins…

 

La grossesse est une période de changements qui peut être plus ou moins difficile selon chacune et nécessitant une adaptation constante. Ainsi, il est important de prendre le temps d’évaluer vos besoins au niveau de la sexualité, de la tendresse et de l’affection. Vous serez en mesure de les partager à votre partenaire et ainsi, pouvoir mieux vous adapter l’un et l’autre. En comprenant mieux ce que l’autre vit, il est possible d’harmoniser vos besoins tout au long de  la grossesse.

 

PARTAGEZ icon1 icon2

Laissez un commentaire.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

PARTAGEZ icon1 icon2

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Recevez nos offres exclusives.