header Énurésie nocturne

Énurésie nocturne

L’énurésie nocturne, ou «pipis au lit», se définit par des mictions involontaires survenant durant le sommeil chez un enfant de plus de 5 ans qui ne présente pas d’anomalie congénitale, acquise ou d’atteinte du système nerveux central. La prévalence varie en fonction de l’âge. L’énurésie nocturne touche environ 15% des enfants de 5-6 ans et diminuent graduellement avec l’âge, pour atteindre environ 1-2% des enfants de plus de 15 ans. La souffrance et l’impact social devenant de plus en plus grand avec l’âge évidemment. D’une certaine façon, l’énurésie nocturne est le prolongement de l’acquisition de la propreté de nuit. Pour se rassurer, nous pouvons voir cela comme le prolongement d’un phénomène normal. L’énurésie peut survenir chez un enfant qui a déjà été propre de nuit ou chez un enfant qui n’a jamais acquis la propreté nocturne. Dans le premier cas, il y a souvent un élément déclencheur pouvant être identifié (déménagement, séparation, arrivée d’un frère ou d’une soeur, etc.).

 

Diagnostic

Le diagnostic de l’énurésie nocturne est également clinique. Il faut que l’enfant perde des urines involontairement pendant son sommeil au moins 3 fois par semaine. Parfois, une analyse hormonale de la vassopressine, l’hormone anti-diurétique, peut être faite, mais cela n’est pas de routine.

Facteurs de risque de l’énurésie nocturne

Cette pathologie n’est pas parfaitement comprise dans la science, mais voici quelques facteurs de risque et causes probables souvent rapportés dans la littérature:

  • Génétique (surtout si les deux parents ou le père seulement ont eu de l’énurésie nocturne)
  • Garçon
  • Conditions associées comme le diabète de type 1 ou l’apnée du sommeil
  • Constipation fonctionnelle
  • Sommeil profond
  • Apnée du sommeil
  • Capacité vésicale réduite ou délai dans la maturation du système vésical
  • Déficience de la vasopressine (hormone anti-diurétique)
  • Facteurs psychologiques (stress, anxiété, TDAH, changements importants dans la vie de l’enfant, etc.)

Solutions pour l’énurésie nocturne

Il n’y a généralement pas raison de s’inquiéter avant l’âge de 7 ans. C’est donc généralement à partir de cet âge que les actions sont concrètement débutées.

  • Rééducation périnéale
  • Routine stable avant le coucher
  • Enseignement des bonnes habitudes de miction rapidement dans la vie de l’enfant
  • Contrôle de la constipation si elle est présente
  • Gestion des liquides
  • Gestion des «accidents» la nuit en équipe avec votre enfant
  • Usage d’un tapis alarme
  • Sevrage des protections urinaires
  • Médication anti-diurétique sur prescription médicale (si nécessaire)

BLOGUE

Consultez notre blogue pour en apprendre davantage sur votre santé abdomino-pelvienne.

Son contenu est accessible à tous!

10 Nov 2021

5 signaux que votre enfant est prêt pour la propreté

02 Nov 2021

Petit guide pour préparer vos premières semaines avec bébé

04 Oct 2021

Introduction des solides: les purées VS la DME

04 Oct 2021

L’importance des préliminaires dans la vie sexuelle

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Recevez nos offres exclusives.