BLOGUE

Les 8 métamorphoses de la grossesse

Vous l’avez sûrement déjà entendu, dès qu’on aperçoit les deux petites lignes d’un test positif de grossesse, on se sent immédiatement très différente. C’est tout à fait vrai et justifié! En effet, dès les premières secondes de fécondation et pour les neuf mois suivants, plusieurs changements s’opèrent chez la femme enceinte. La manière dont le corps réagira à cette métamorphose est propre à chaque femme (et à chaque grossesse). Sans vouloir normaliser les douleurs liées à la grossesse, il est tout de même intéressant de comprendre comment on s’adapte à cette grande aventure.

Voici donc ma liste vulgarisée et abrégée des 8 grandes différences entre le corps d’une femme avant et durant sa grossesse.

Augmentation de la laxité ligamentaire

Je ne vous apprends rien en vous disant que les hormones sont impliquées dans à peu près tout ce qui concerne la grossesse. Qu’en est-il des hormones qui ne sont pas liées à la croissance du bébé en tant que tel? Je parle ici de la relaxine.

La relaxine a plusieurs rôles, mais son plus connu est sa capacité à rendre les ligaments plus souples. Son but : permettre au bassin de laisser passer un beau bébé tout neuf. Bien que son effet soit remarquable au niveau du bassin, la relaxine a aussi un effet sur toutes les articulations du corps (cou, poignets, genoux, chevilles, etc.). Le défaut de ses qualités est qu’elle peut rendre les articulations plus propices aux blessures. Elle ajoute donc, bien malgré elle, un élément de difficultés à toutes les conditions liées à la grossesse.

Déplacement du centre de gravité

La croissance du bébé, aussi connue par l’expression « Wow, ta bedaine a tellement grossi », demande et crée beaucoup de changements. Le poids du bébé déplacera le centre de gravité vers l’avant, ce qui augmentera le creux du bas du dos et élargira l’espace entre les hanches tout en arrondissant le haut du dos.

Diminution de l’arche plantaire

À cause de la relaxine et de la prise de poids, les pieds deviennent plus plats. Ce changement facilitera l’équilibre, mais augmentera également la charge sur les genoux, les chevilles et les pieds. On saluera donc au passage les coquines fasciites plantaires qui peuvent s’installer en fin de grossesse.

Relâchement des abdominaux

Pour laisser de la place au bébé en croissance, les abdominaux se relâchent et s’étirent. Ces muscles servent beaucoup à la stabilité du bas du dos (l’équipe de Pelvi Life vous en parlera avec beaucoup de passion). Ainsi, bien qu’il soit plus que souhaitable de laisser les abdominaux prendre de petites vacances (on ne veut pas se magasiner une diastase), le bas du dos y perdra également un back up colossal. Il se fatiguera donc plus facilement dans les postures debout ou toutes autres tâches connexes.

Élargissement de la cage thoracique

Toujours pour laisser de la place à la bedaine, le bas de la cage thoracique s’élargira vers la fin du 2e trimestre. Les côtes changeront d’angle pour permettre à l’utérus d’occuper plus d’espace. Les femmes s’en rendent généralement compte, car, d’une semaine à l’autre, leur soutien-gorge devient plus serré. Ce changement affectera leur capacité respiratoire et le bon fonctionnement des côtes. En bonus, on peut ajouter quelques petits coups de pieds de bébé ninja bien placés. De délicieuses douleurs aux côtes peuvent donc s’installer.

Augmentation de la poitrine

Quel bonheur d’avoir une augmentation mammaire gratuite !!! Pour la grande majorité des femmes enceintes, la poitrine deviendra surtout sensible et très lourde. La colonne thoracique, déjà affectée par la laxité ligamentaire, se voûtera vers l’avant créant de belles tensions entre les omoplates. Cette posture pourra également favoriser des engourdissements dans les bras et les mains en compressant les muscles et articulations à l’avant des épaules.

Changement de la posture du cou

En lien avec tous les éléments nommés plus haut, la posture de la tête se déplacera également vers l’avant. Un dos arrondi, un cou de tortue et un soupçon d’amour : voilà le parfait cocktail pour des maux de tête ou des migraines.

Adaptations du bassin et du bas du dos

Finalement, le bassin s’adaptera au bébé tout au long de la grossesse. Ultimement, il s’élargira pour faire de la place pour la naissance. Le bas du dos se creusera davantage, la symphyse pubienne, l’articulation du pubis située devant le bassin, s’élargira et les articulations des hanches adopteront une posture en rotation externe. On le remarquera par les pieds ouverts vers l’extérieur et une sympathique démarche en canard.  Ces changements sont aussi majeurs que nécessaires. Ils sont souvent responsables de la fameuse sciatalgie que plusieurs d’entre vous connaissez.

Ça fait beaucoup de changements, n’est-ce pas! N’oubliez jamais que votre corps sait où il s’en va. Faites-vous confiance, soyez indulgentes envers vous-mêmes et écoutez-vous. Si, malgré toute votre bonne volonté, vous avez besoin d’un petit coup de pouce, n’hésitez pas à consulter en chiropratique ou en rééducation périnéale.

Bonne grossesse!

PARTAGEZ icon1 icon2

Une réflexion sur “Les 8 métamorphoses de la grossesse

Laissez un commentaire.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

PARTAGEZ icon1 icon2

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Recevez nos offres exclusives.