BLOGUE

La fameux piston entre le diaphragme et le plancher pelvien

Vous avez peut-être déjà entendu parlé du mouvement de piston existant entre le diaphragme et le plancher pelvien? J’ai décidé aujourd’hui de prendre quelques minutes pour vous parler de ce mécanisme physiologique existant dans notre corps!

 

Le mouvement de piston est un mouvement fluide et cyclique qui existe entre le diaphragme respiratoire, le transverse de l’abdomen (muscle profond des abdominaux) et le plancher pelvien. Ce mouvement survient pendant le cycle respiratoire.

À l’inspiration, le diaphragme, muscle de la respiration, se contracte et descend. Son mouvement augmente temporairement la pression intra-abdominale qui tente de se rétablir en laissant le plancher pelvien se descendre un peu, comme s’il se relâchait, et l’abdomen s’expandre légèrement également. La pression se rééquilibre alors.

Lors de l’expiration, le diaphragme se relâche et reprend sa position en remontant. Lorsque l’expiration est forcée, même aussi légèrement qu’en soufflant avec les lèvres entrouvertes, la remontée du diaphragme, qui baisse temporairement la pression intra-abdominale, est accompagnée d’une remontée du plancher pelvien, que nous pourrions qualifier de légère contraction, et d’une légère rentrée, contraction également, des abdominaux. La pression se rétablit de nouveau. C’est le mouvement cyclique du piston. Vous comprenez donc que le plancher pelvien suit le mouvement de votre diaphragme! Fascinant, n’est-ce pas? C’est pour cela que nous adorons les exercices de contractions des muscles du plancher pelvien pendant l’expiration!

 

Le mouvement de piston se produit normalement dans le corps. Le fonctionnement normal du piston permet, entre autres, d’activer le mouvement intestinal, d’assurer l’équilibre de la pression intra-abdominale, d’activer la circulation sanguine de la cavité de l’abdomen, d’optimiser la stabilité lombo-pelvienne, mais surtout comme on s’intéresse à la santé pelvienne, d’aider au support des organes pelviens et au maintien de la continence. Oui, oui, la perte de ce mouvement physiologique peut parfois être à l’origine de certains troubles pelviens. Vous ne serez donc pas étonnés de voir que c’est un mouvement que nous rééduquons au sein de nos programmes de traitement.

 

Malheureusement, plusieurs événements de la vie, comme une chute violente sur le bassin ou le coccyx, un accouchement (ce qui est fréquent dans la vie d’une femme avouons-le), une blessure ou une chirurgie, peuvent altérer le fonctionnement normal de ce mécanisme. Cela peut parfois résulter en la survenue de troubles pelviens, comme l’incontinence urinaire, les prolapsus pelviens, les douleurs pelviennes, la constipation, les douleurs aux relations sexuelles, etc.

 

N’hésitez pas à prendre connaissance de nos différents programmes en ligne qui sont peut-être la solution pour vous!

 

PARTAGEZ icon1 icon2

Laissez un commentaire.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

PARTAGEZ icon1 icon2

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Recevez nos offres exclusives.