BLOGUE

Introduction des solides: les purées VS la DME

Vous avez un bébé qui aura entre 4 et 6 mois sous peu? Vous aimeriez savoir quand et comment faire l’introduction des solides? Vous vous demandez quelle méthode choisir: les purées ou les morceaux? Des petits ou des gros morceaux? À la cuillère ou avec les doigts? Et quel texture pour les aliments: durs, mous, semi-mous, très mous…? Cet article saura sans doute vous éclairer sur les meilleurs choix à faire pour votre petit bébé.

Question #1: Mon bébé est-il prêt à commencer à manger des aliments solides?

Les signes importants qui vous indiqueront que bébé est prêt à manger sont les suivants:

  • Bébé est capable de s’asseoir droit dans sa chaise haute et de bien tenir sa tête
  • Il peut tourner sa tête de gauche à droite pour vous indiquer qu’il n’a plus faim
  • Il peut tenir les aliments et les porter à sa bouche
  • Il démontre de l’intérêt pour les aliments
  • Il n’a plus le réflexe de sortir la langue ou de recracher la nourriture lorsque les aliments entre dans sa bouche

Généralement, bébé est prêt vers 6 mois. Cela peut être un peu avant, mais les recommandations indiquent que ce ne soit pas avant 4 mois. Son système digestif n’est, à cet âge, pas encore prêt à accueillir des aliments solides. Si vous avez choisi la DME (diversification alimentaire menée par l’enfant) comme méthode d’introduction des solides, il est primordial d’attendre que bébé ait 6 mois avant de lui offrir des morceaux.

 

Question #2: Vous avez identifié si votre bébé est prêt. Maintenant, quelle méthode choisir: la méthode traditionnelle avec les purées ou la DME?

La DME est en fait une méthode d’introduction des solides sans purée. On offre à bébé dès le départ des aliments en morceaux, en débutant par des morceaux en forme de bâtonnets, qu’il peut tenir dans sa main et laisser dépasser de son poing fermé. Il est important que ces morceaux soient «écrasables» entre les doigts afin de prévenir les étouffements. La «forme» des aliments offerts à bébé sera par la suite adaptée au développement moteur du bébé et en fonction de sa préhension, dextérité. L’un des principes importants de cette méthode est que bébé s’alimente seul et qu’il choisit lui-même les aliments qu’il décide ou non de porter à sa bouche. Plusieurs pensent, à tort, que les risques d’étouffement augmentent avec la méthode de la DME. En réalité, si la méthode est bien réalisée et que vous faites les bons choix d’aliments (et de texture), les études démontrent que les risques ne sont pas plus élevés avec cette méthode qu’avec la méthode traditionnelle.

La méthode «traditionnelle» d’introduction des solides consiste, quant à elle, à débuter l’introduction par des aliments réduits en purées lisses. Par la suite, la consistance pourra passer vers des textures plus épaisses ou grumeleuses, par des aliments mous, écrasés ou hachés… Le parent qui alimente bébé doit être à l’affût des signes de faim et satiété de bébé. Il est conseillé de cesser de l’alimenter lorsque bébé démontre des signes de satiété, par exemple, bébé tourne la tête, repousse la cuillère, etc. Il est important de mentionner que même si vous faites le choix de la méthode «traditionnelle» pour alimenter votre bébé, il est tout de même recommandé de progresser rapidement les textures vers des morceaux mous que bébé peut prendre lui-même avec ses doigts.

 

Il faut aussi prendre en considération que la DME n’est pas pour tous les bébés. Par exemple, pour certains bébés qui présentent des malformations, un retard de croissance ou autres conditions particulières, il est souvent mieux de demander l’avis de votre médecin ainsi que d’une nutritionniste spécialisée afin de déterminer quelle méthode d’introduction des solides conviendra le mieux.

Finalement, si votre choix s’arrête vraiment sur la DME, nous vous recommande fortement de suivre un atelier offert par une nutritionniste qui se spécialise dans cette approche. Une fois bien informé, il faut aussi s’assurer que les deux parents sont à l’aise avec la méthode choisie. Si vous paniquez à chaque fois que bébé a un morceau dans la bouche ou que vous avez peur qu’il s’étouffe chaque fois qu’il mange, bébé le ressentira et l’heure des repas ne sera pas agréable. Écoutez votre instinct et choisissez la méthode qui convient le mieux à vous et à votre bébé… Et ce, peu importe la tendance actuelle…

Gardez en tête de toujours prioriser les aliments riches en fer lors de l’introduction des solides comme les céréales de bébé enrichies en fer, viande, volaille, poisson, tofu, etc. Que vous optez pour la méthode traditionnelle ou pour la DME, les besoins en fer de votre tout-petit augmentent considérablement entre 6 et 7 mois, il faut donc offrir des aliments riches en fer 2 à 3 fois/jour. Soyez créatifs, il y a de nombreuses façons d’offrir des céréales pour bébé même si vous ne faites pas les purées!

 

Pour terminer, rappelez-vous que vous êtes les seuls à savoir, à la lumière de toute l’information reçue, des conseils de votre entourage, ce qui conviendra le mieux à votre petit. L’introduction des aliments solides est une période de découvertes et d’apprentissages qui demande, parfois, de la patience.

Faites-vous confiance! Nous sommes certaines que vous saurez faire les bons choix afin que bébé ressente dès ses débuts le plaisir de manger!

 

 

PARTAGEZ icon1 icon2

Laissez un commentaire.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

PARTAGEZ icon1 icon2

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Recevez nos offres exclusives.