BLOGUE

5 signes que vous avez une vessie hyperactive

L’hyperactivité vésicale est une problématique assez fréquente. Dans ce syndrome, le détrusor, muscle qui tapisse l'intérieur de la vessie, se contracte de façon involontaire, soudaine et spontanée et ce, même si la vessie n'est pas pleine. Cela provoque des envies pressantes d’uriner, une augmentation de la fréquence urinaire au quotidien et des pertes urinaires (mais il est aussi possible d’avoir une vessie hyperactive sans incontinence). Voici 5 signes qui confirment quasi hors de tout doute que vous souffrez d’hyperactivité vésicale.

Vous urinez souvent… très souvent

Un des premiers symptômes qui laisse suspecter un syndrome de la vessie hyperactive est sans aucun doute l’augmentation de la fréquence urinaire en l’absence d’une infection urinaire. Si vous avez une vessie hyperactive, vous urinez probablement plus de huit fois par jour (pollakiurie) et plus d’une fois par nuit (nocturie). L’augmentation de la fréquence urinaire est souvent graduelle et peut être présente depuis plusieurs mois, voire années.

Vous faites des pipis « au cas où »

Un autre symptôme fréquent dans l’hyperactivité vésicale est le fait d’uriner de façon préventive. Donc vous n’avez pas envie d’uriner, mais comme vous savez que votre capacité de rétention urinaire est réduite, si vous prévoyez sortir, vous allez uriner au cas où l’envie surviendrait dans la voiture, pendant votre rendez-vous, etc. Vous voulez quittez la maison la vessie vide, juste pour être certaine…

Le café est votre ennemi

Votre vessie est activée par la consommation de caféine. En effet, la caféine est reconnue comme étant un diurétique et une substance irritante pour la vessie. Donc si vous consommez du café, du chocolat noir, du cola ou des boissons énergisantes, vous allez faire des allers-retours aux toilettes. Vous le savez et ce n’est généralement pas un secret pour votre entourage.

Vous souffrez du syndrome de la clé dans la porte

Vous contrôlez votre envie d'uriner... Jusqu'à l'arrivée à la maison! Vous insérez la clé dans la serrure, puis une envie pressante survient, parfois même avec une fuite urinaire en bonus! Vous courrez jusqu’à la salle de bain pour uriner et ce manège se répète à chaque retour à la maison.

Vous êtes experte dans le repérage des toilettes

En plus de rapidement repérer où se trouvent les toilettes publiques lorsque vous fréquentez un nouveau lieu, vous savez où elles se trouvent les toilettes dans tous les endroits que vous fréquentez. Rien de plus stressant si vous souffrez d’une vessie hyperactive que de se retrouver dans un environnement sans toilette… Il est fort certain qu’une envie pressante se fera sentir à ce moment bien précis, n’est-ce pas?

Si vous pensez souffrir du syndrome de la vessie hyperactive, vous pouvez en discuter avec votre médecin et entreprendre un suivi en rééducation périnéale afin de rééduquer votre vessie et vos muscles du plancher pelvien. Il est temps de redevenir la boss de votre vessie!

PARTAGEZ icon1 icon2

Laissez un commentaire.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

PARTAGEZ icon1 icon2

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Recevez nos offres exclusives.