BLOGUE

4 bienfaits du yoga pour soulager l’endométriose

L’endométriose touche 1 à 2 femmes sur dix et prend en moyenne 7 ans à être convenablement diagnostiquée. 7 ans c’est long en vivant avec des douleurs et des symptômes que les médecins ont de la difficulté à expliquer… L’endométriose, c’est une maladie chronique qui entraîne la formation d’endomètre à l’extérieur de l’utérus, sur les organes, les ligaments et les tissus avoisinants. Les douleurs entraînées peuvent suivre (ou pas) le cycle hormonal ou peuvent aussi être constantes. Étrangement, pour certaines femmes, l’endométriose peut aussi être asymptomatique.

Le yoga a fait ses preuves pour soulager les douleurs et les symptômes liés à l’endométriose ainsi que pour améliorer la qualité de vie. Voici 4 raisons qui vous convaincront de vous y adonner si vous souffrez de cette maladie.

 

Yoga & respiration

La respiration, c’est vital et c’est la base de la vie. Pourtant, lorsque nous avons mal, nous changeons notre patron respiratoire qui devient souvent plus bref, moins profond. Les exercices de respiration font partie intégrante du yoga. Les pratiquer aide à rétablir un patron respiratoire fluide, à calmer le système nerveux et à diminuer la perception de la douleur. Les exercices respiratoires peuvent aussi être pratiqués quotidiennement, ils sont simples et bénéfiques! 

 

Yoga & méditation

Peu importe le type de séance de yoga pratiqué, les yogis rapportent souvent une sensation de détente et de relaxation après leur pratique. Plus vous êtes dans le moment présent dans votre pratique, plus grands sont les bienfaits! Cet état de détente, que nous pourrions qualifier de méditatif, favorise aussi les mécanismes d’auto-gestion de la douleur. La posture finale du Shavasana est aussi un beau moment pour retrouver un état méditatif.

 

Yoga & stress

Pratiquer régulièrement le yoga entraîne une réduction du stress et de l’anxiété face à la vie en général, mais aussi face à la douleur et à la maladie. Les femmes qui souffrent d’endométriose sont souvent impuissantes, incomprises et peuvent vivre longtemps dans l’incertitude avant d’obtenir des réponses à leurs questions. Le yoga peut aider à mieux vivre avec les difficultés psychologiques engendrées par la maladie.

 

Yoga & constipation

Il n’est pas rare que l’endométriose soit associée à de la constipation ou un syndrome de l’intestin irritable. Les exercices respiratoires ainsi que les nombreuses postures produisant des torsions ou des contractions de la musculature abdominale peuvent aider au transit intestinal et ainsi améliorer les symptômes de constipation. Cela peut aider la gestion des symptômes douloureux liés à l’endométriose.

 

Finalement, les différentes asanas pratiquées dans une séance de yoga étirent l’abdomen, la région pelvienne, la région périnéale et les différentes articulations des membres inférieurs. Conserver souplesse, mobilité et force musculaire est bénéfique en présence d’endométriose. Nous savons comment, au contraire, le déconditionnement peut avoir des effets négatifs chez les individus souffrant de douleurs chroniques.

En plus, le yoga vient souvent avec un mode de vie sain et une amélioration des habitudes alimentaires, ce qui peut également avoir une influence sur l’endométriose!

 

Sur ce, Namasté à toutes.

 

PARTAGEZ icon1 icon2

Laissez un commentaire.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

PARTAGEZ icon1 icon2

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Recevez nos offres exclusives.