BLOGUE

3 mythes: le plancher pelvien

Le plancher pelvien est formé par un ensemble de muscles, de fascias et de ligaments qui s'insèrent du pubis jusqu’au coccyx. Il assure la continence urinaire, supporte les organes pelviens, joue un rôle important dans la fonction sexuelle et participe au maintien de la stabilité lombo-pelvienne. Les muscles du plancher pelvien sont indispensables, mais plusieurs mythes sont encore véhiculés sur leur sujet!

 

#1 : Le stop-pipi est un exercice efficace pour renforcer les muscles du plancher pelvien!

L’exercice du stop-pipi a longtemps été recommandé pour renforcer les muscles du plancher pelvien et ainsi, prévenir les troubles uro-gynécologiques. Il s'agit d'un exercice qui consiste en l’arrêt du jet d'urine pendant la miction sur la toilette. Dorénavant, nous savons que cet exercice est à éviter, pour deux raisons. D’abord, contracter les muscles du plancher pelvien, donc les sphincters urinaires, pendant que nous urinons favorise une vidange incomplète de la vessie. Ceci augmente le volume résiduel d'urine dans la vessie et prédispose la prolifération de bactéries pouvant mener à… une infection urinaire! Finalement, l'action d'uriner est possible grâce à la contraction du détrusor, muscle qui tapisse l’intérieur de la vessie, et au relâchement des sphincters urétraux. Dans le stop-pipi, le détrusor se contracte, puisque nous sommes en train d’uriner, mais cela est accompagné d’une contraction volontaire des muscles de l'urètre. À long terme, ceci peut mener à des troubles vésicaux, comme une dyssynergie survenant pendant la miction. Il n’est donc plus recommandé de pratiquer cet exercice.

 

#2 : Il faut contracter les muscles du plancher pelvien de façon constante durant les sports d’impact pour éviter les fuites urinaires.

Avez-vous déjà essayé de contracter les muscles de votre plancher pelvien pendant votre entraînement HIIT ou pendant votre 10km de course? Vous aurez compris que cela est impossible et c’est normal! Non seulement ce n’est pas possible, mais ce n’est pas non plus souhaitable. Selon le sport pratiqué, le plancher pelvien a un patron d’activation bien spécifique pendant lequel il y a des contractions plus ou moins soutenues et des périodes de repos. Essayer de contracter de façon continue brise cette mécanique et affecte l’efficacité du plancher pelvien. Si par contre, certains efforts brefs durant un entraînement sont connus pour être problématiques, comme une fuite urinaire survenant durant un box jump, il est possible de contracter les muscles du plancher pelvien durant cette tâche précise et idéalement, de le faire sur l’expiration afin de potentialiser l’efficacité de tous les muscles du core.

 

#3 : Les muscles du plancher pelvien sont les muscles les plus importants du core.

Oui, les muscles du plancher pelvien font partie du core et oui, ils sont essentiels. Par contre, tous les muscles du core sont importants, car c’est leur travail d’équipe qui rend le core efficace. Rappelons que le core est formé du transverse de l'abdomen, du diaphragme, du plancher pelvien ainsi que des multifides. Chaque muscle est donc aussi important pour assurer l’efficacité du core dans la stabilisation lombo-pelvienne.

 

Avez-vous d’autres croyances concernant votre plancher pelvien?

 

PARTAGEZ icon1 icon2

Laissez un commentaire.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

PARTAGEZ icon1 icon2

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE

Recevez nos offres exclusives.